fbpx
Chat fait ses friffes. Photo de Craig Adderley provenant de Pexels

Mon chat fait ses griffes partout : quoi faire ?

Il n’y a rien de plus agaçant que de voir son chat griffer nos meubles, ou nos beaux tapis de salon. Cela concerne tout propriétaire de chat, sans exception. En particulier lorsque le chat est bébé, il s’en donne à cœur joie dès son arrivée dans sa nouvelle famille. Mais pourquoi votre chat fait-il ses griffes partout comme çà ? Et pourquoi sur votre beau canapé tout neuf ?😠 Les explications sont plus simples qu’on ne le croit…

Pourquoi un chat griffe ?

Pour le chat, faire ses griffes est un comportement naturel et instinctif. Autre le fait d’affûter ses griffes… En faisant cela, il marque son territoire. Il dépose sa marque de manière visuelle et olfactive, en libérant des phéromones. C’est avec ces phéromones que le félin communique avec ses congénères. C’est ce qu’on appel, la « communication chimique ». Le chat renseigne ainsi ses congénères de sa présence, mais aussi de son état émotionnel. 

C’est aussi sa façon de s’apaiser. En griffant, minou libère ses émotions. Vous avez peut-être déjà remarqué, que votre chat court faire ses griffes lorsqu’il est excité, stressé, ou frustré ? Par exemple, chez nous les chats se ruent sur le griffoir au moment où on sort la pâtée du matin. Mao se jette sur son griffoir le soir lorsqu’on ferme les volets et qu’il comprend qu’il n’est plus l’heure d’aller dehors. Pareil lorsque nous rentrons après avoir passé quelques heures à l’extérieur, les deux s’empressent de faire leurs griffes.

Enfin, le chat se sert de ses griffes, pour s’étirer de tout son long. Pour cela, il s’accroche à quelque chose de solide.

Les chats ont besoin de griffer ! Il ne faut surtout pas les en empêcher.

Image par Adina Voicu de Pixabay
Image par Adina Voicu

Pourquoi punir son chat lorsqu’il griffe est contre-productif ?

Lorsque nous avons adopté Mao en 2016, nous venions d’acheter un canapé. Évidemment, dès le début, Mao s’est mis à faire ses griffes dessus, et en moins de 6 mois, le canapé était bon pour la déchetterie. Bien sûr, il se faisait gronder à chaque fois, ce qui ne fonctionnait pas du tout. Pourtant il avait un grand arbre à chat et un griffoir à disposition donc nous ne comprenions pas pourquoi il choisissait le canapé.

Certaines personnes nous disaient, « si ça ne fonctionne pas avec la voix, il faut des réprimandes physiques. » Souffler dans le nez du chat, le secouer par la peau du cou, lui pincer les doigts, lui jeter de l’eau… On a entendu pas mal de « pseudo conseils », mais qui n’en sont pas de bons et qui au contraire, aggravent le problème de griffade. 

Chat faite ses griffes : pourquoi la punition ne fonctionne pas ?

  • Parce-que le chat ne comprend pas la punition. Tout ces réprimandes citées ci-dessus, sont des agressions que le chat ne peut pas comprendre, par conséquent, c’est maltraitant.  Il n’associe pas votre colère à l’acte, qui pour lui, est naturel. En cherchant à le réprimander pour quelque chose qu’il fait par instinct, c’est comme si vous le punissiez d’être un chat ! 🤨 Euh… 🙄
  • Parce qu’en criant ou en le punissant physiquement, vous le stressez. Que ce passe-t-il quand le chat est stressé ? Il griffe ! Vous tournez donc en rond.
  • Parce qu’en adoptant un comportement agressif avec lui, il fera de même envers vous. Il ne vous verra plus comme son gentil maître, mais comme l’ogre qui s’en prend à lui, à chaque fois qu’il bouge une griffe. Chachat continuera donc de plus belle, ses griffades pour s’apaiser. 😭

Le mieux est donc encore, d’apprendre à votre chat, à griffer, là où il faut ! En fait, en analysant la situation dans laquelle nous étions avec Mao ; je me suis rendu compte que nous ne lui avions pas appris, à utiliser ses griffoirs. Nous avions naïvement pensé, que ce serait inné chez lui, dès lors que nous lui proposerions. C’est évident que non, ça ne l’est pour aucun chat.

Comment éduquer son chat à ne pas griffer les meubles ?

Image par Daga_Roszkowska de Pixabay
Image par Daga_Roszkowska

La première chose, est de proposer différents griffoirs au chat. En carton, en sisal, verticales et horizontales. Ainsi, minou aura la possibilité de choisir ce qui lui convient le plus. L’intérêt est de les placer à des endroits stratégiques. Aux endroits où vous ne souhaitez plus que votre chat fasse ses griffes, déposez un griffoir juste à côté.

Au moment où vous prenez le chenapan sur le fait, plutôt que de le gronder, dites NON, de manière ferme sans hausser la voix, et dirigez-le sur le griffoir en prononçant le mot « griffoir ! » Avec Mao à l’époque, cela nous a pris 3 mois environs pour qu’il assimile la règle.

Quant à miss Paige, qui elle, a jeté son dévolu sur les tapis du salon, minimum 7 mois ! 😩 Oui on va dire qu’elle est têtue. C’est vrai que c’est long, il faut persévérer dans cette routine. C’est un apprentissage de chaque jour, il ne faut surtout pas lâcher.

En récompensant votre chat, par des caresses ou friandises après qu’il ait fait ses griffes au bon endroit, il finira par associer le griffoir, comme quelque chose de positif, qui lui apporte de l’attention de votre part. Il délaissera vos meubles, et ira naturellement sur son griffoir. Paige essaie encore parfois de malmener les tapis. Mais maintenant, lorsque nous disons « Paige griffoir ! », elle comprend et se dirige de suite dessus.

Le tout est de donner une alternative au chat, et non pas de lui interdire de griffer, car c’est une vraie frustration pour lui.

Astuces de professionnels

Il existe des petites astuces, que les professionnels de l’éducation recommandent afin d’aider chatchat, à comprendre, où il ne doit plus le faire, comme :

  • Coller de l’adhésif double face, sur les surfaces à protéger. Ainsi, le chat se retrouve avec les pattes collées et comprend qu’il ne faut plus s’y attaquer.
  • Mettre du papier bulle, de l’aluminium, un film plastique… sur la zone griffée de vos meubles. Le chat se rendra compte, que la matière ne lui permet pas d’affûter ses griffes comme il le souhaite, et ira sur le griffoir, si toute fois celui-ci est bien placé à côté.

Ces astuces fonctionnent, et vous aident durant la période d’apprentissage. Évidemment, vous n’allez pas devoir garder cette déco affreuse indéfiniment. Lorsque le chat a bien assimilé les règles, et qu’il ne s’attaque plus aux meubles, plus besoin d’adhésif.

Que faut-il en retenir ?

  • Votre chat fait ses griffes par instinct et par besoin. Et non pour vous embêter. Cette pensée ne traverse même pas son esprit de chat.
  • Ne pas punir son chat ! Ceci ne fait que renforcer le comportement que vous souhaitez voir disparaître.
  • Se munir de plusieurs griffoirs, pour se substituer aux meubles. Et les placer là où le chat a l’habitude de griffer.
  • Lui montrer la voie, même si c’est long et parfois fastidieux selon le caractère du félin.

Ce n’est en fait, pas plus compliqué que cela. S’armer de patience sera la clé de votre problème.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le et abonnez-vous à mes réseaux.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.