fbpx
Chat malpropre. pexels-luan-oosthuizen-1784289

Chat malpropre : comment faire ?

Le chat malpropre ne le devient pas sans facteur déclencheur. Cela peut survenir notamment, en cas de changements récents dans votre vie familiale :  déménagement, adoption d’un nouvel animal, une naissance etc…

Ou encore en cas de soucis liés à une maladie, l’âge, l’ennui, une litière mal entretenue, non adaptée ou placée au mauvais endroit. Ce dernier est un facteur très courant de malpropreté.

Conseils pour vous aider à régler ce problème.

Mon chat devient soudainement malpropre : 3 choses à vérifier

Si votre chat était propre, et qu’il ne l’est plus, il y a plusieurs raisons possibles. Mais dans ce cas, trois choses sont à vérifier en priorité :

  • Un problème d’ordre médical

Il convient d’éliminer toute suspicion de maladie. Une infection urinaire, une incontinence, des douleurs articulaires… Il est primordiale de parler de ce nouveau comportement à votre vétérinaire. Vérifier l’état de santé de votre chat, est la première chose à faire.

  • Un problème d’ordre pratique

Un mauvais emplacement du bac à litière, un changement de marque du substrat qui ne convient pas à minet, la litière est mal entretenue ou en quantité insuffisante… Un chat est très sensible en matière de litière. Une peur ou une contrariété associée à l’usage du bac, suffit à rendre un chat malpropre.

  • Un problème d’ordre comportementale

Un stress dû à un changement d’environnement, notamment suite à un déménagement. Un quelconque changement de situation, comme par exemple, un nouvel emploi qui vous oblige à être plus absent qu’avant et votre chat s’ennuie.

En appartement, même si le chat à tendance à dormir beaucoup c’est vrai, il se peut qu’il tourne vite en rond si celui-ci ne reçoit pas suffisamment de stimulations. Le chat aime aussi jouer. Il a besoin d’explorer son environnement, de se dépenser…

Quelques éléments sont indispensables au bien-être d’un chat dit « d’intérieur ». Pensez aux arbres à chat, aux jeux d’intelligence… Ne lésinez pas sur la diversité des jouets que vous lui proposerez et qu’il pourra utiliser seul, en votre absence. L’important est que votre chat trouve à s’occuper comme il pourrait le faire, dans la nature.

Dans ce cas précis, je vous conseil de lire mon article « comment rendre son chat heureux en appartement ».

Une situation nouvelle comme, l’arrivée d’un enfant ou d’un nouvel animal de compagnie, peut être très mal vécu par votre chat. Il est important de déterminer, si ses soucis de propretés, ont débutés à cette même période, afin d’en faire part à votre vétérinaire ou un comportementaliste félin. Un professionnel vous aidera à déterminer la cause primitive.

Chat malpropre : l’importance de la litière

Une litière adaptée est un point fondamental dans la propreté de minou. Il est important de la changer régulièrement. En effet, le chat n’apprécie pas d’utiliser une litière sale. Vous n’aimeriez pas utiliser des toilettes non nettoyées ? Votre chat est pareil !

À quelle fréquence nettoyer la litière pour éviter qu’il ne fasse ses besoins ailleurs ?

  • Enlevez les besoins chaque jours

La première chose que je fais le matin (enfin après le petit dèj quand même), c’est récupérer les déjections dans le bac à litière avec ma petite pelle, prévue à cet effet. Il faut penser à faire cela une fois par jour au moins, surtout si son usage est fréquent.

  • Nettoyer le bac à litière 1 fois par semaine

Les chats aiment la propreté certes. Mais pas de manière excessive. Un nettoyage complet du bac , 1 seule fois par semaine est suffisant. Vous avez sûrement remarqué, qu’à peine lavé, votre chat s’empresse de retourner faire ses besoins dedans ? Non, ce n’est pas pour vous narguer. De cette manière, chatchat dépose ses propres odeurs, et cela le rassure. Le chat utilise aussi son urine pour recouvrir des odeurs qui ne lui plaisent pas. Évidemment, s’ils sont deux à emprunter le même bac, changez-la 2 fois dans la semaine.

Inutile d’utiliser des produits chimiques pour le lavage, ils sont toxiques et de plus, leur odeur peu tout simplement faire fuir le chat.

Une eau bien chaude et quelques gouttes de savon noir font très bien l’affaire. Attention, pas de vinaigre blanc, le chat n’aime pas du tout cela.

Chat malpropre après un changement de litière

Si vous souhaitez changer le substrat de litière que vous utilisiez jusqu’alors, il est préférable d’habituer votre chat progressivement. Rappelons que le félin n’aime pas le changement et est très attaché à ses habitudes.

Ainsi, mélanger votre nouvelle litière à l’ancienne, en augmentant progressivement la quantité de celle-ci, durant deux ou trois semaines est préférable.

Cependant, il se peut que votre animal soit réfractaire à ce changement, et qu’il ne s’habitue pas au nouveau substrat. Il cherche donc à vous le faire comprendre en allant faire sa petite affaire sur votre tapis de salon. Il est préférable d’éviter de changer de marque de litière si la sienne lui convient.

Les problèmes liés à la litière peuvent être nombreux. Pour des conseils plus avisés sur ce facteur, je vous suggère de lire mon article « choisir une litière pour chat : 3 erreurs fréquentes ».

Que faire si je prends mon chat sur le fait ?

Vous surprenez votre chat à uriner en dehors de sa litière, et là, vous êtes tentez de le punir un bon coup, pour lui faire comprendre une fois pour toute. Surtout pas ! Ne le grondez pas, et ne le tapez pas non plus. Grand-mère vous conseil de lui coller le nez dedans ? Encore une mauvaise idée ! Les chat n’ont aucune notion de bien ou de mal. Ce que nous humains, considérons comme une bêtise, ne l’est pas du tout pour lui. Ce genre de punition n’a donc aucun sens pour lui et ne ferait que le stresser davantage, et même de produire l’effet inverse de ce que vous voulez.

Prenez-le, sans le brusquersans crier et, déposez-le dans sa litière. Le but est qu’il comprenne qu’il s’agit du bon endroit pour faire ses besoins. Persévérez dans ce sens, avec de la patience il finira par comprendre très vite.

Pour conclure sur le chat malpropre

Si votre chat devient malpropre, dites vous qu’il y a toujours une bonne raison. Un chat ne fait jamais rien par vengeance ou par malveillance. Il convient de trouver la cause précise pour que tout redevienne normal.

  1. Étudier l’état de santé de votre petite bête pour écarter les éventuels soucis de santé.
  2. Remonter jusqu’à l’événement déclencheur, pour savoir sur quoi travailler.
  3. Ne pas punir l’animal et rester patient.

Cet article vous a plu ? Ne partez pas sans le partager ! Suivez-moi sur Facebook

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.